Mouton Rothschild 2005

Après le Prince Charles qui nous a gratifié d'une charmante étiquette pour la cuvée 2004, c'est au tour de Giuseppe Penone d'officier pour le millésime 2005.

Sculpteur renommé, il a une vision empathique et paradoxale d'un monde décrypté jusqu'à l'intime.

Humilité et conscience du temps, Vision contemporaine des vanités, Confrontation avec le réel pour en dégager l'invisible sont les définitions de son oeuvre.

Un exemple :

Arbre hélicoïdal [Albero elicoidale]
bois, 800 x 30 x 30 cm, coll. particulière, 1988
photo : Paolo Mussat Sartor, 1988 © Adagp, 2004

aucun commentaire - aucun rétrolien

Le Vin est Moins dangereux que le Coca !


aucun commentaire - aucun rétrolien

Ca se passe comme ça chez Lavinia !


aucun commentaire - aucun rétrolien

Rhône Exaltation

2e Edition du festival oeno-gastronomique et culturel des Côtes du Rhône

29-30 mars 2008
Avignon
Palais des Papes


Plus de 200 vins à déguster à l'oenothèque
Ateliers Accords Mets et Vins
Dégustations thématiques avec de grands journalistes
L'Ecole des Côtes du Rhône
Pôle Saveurs autour des produits de goût des terroirs rhodaniens
Découverte du patrimoine avignonnais

Prix : 20 € par personne et par jour (quand même !)

A noter une dégustation de prestige avec Enrico Bernardo est annoncée.

http://www.rhone-exaltation.com/?langue=fr

1 commentaire - aucun rétrolien

Uniformisation du goût : merci l'INAO !

A quoi sert l'INAO (Institut National des Appellations d'Origine) ?

A défendre un terroir, un patrimoine, une authenticité, une qualité.

De ce fait elle est le seul organisme pouvant décerner les agréments et à "distribuer" les AOC.

Combien de fois j'ai ouvert une bouteille estampillée AOC (qui devrait être gage d'un minimum de qualité) pour me retrouver avec une piquette monumentale et qui pourrait, au mieux, servir à un fond de sauce.

Marcel Richaud, vigneron bien connu de Cairanne, vient de voir son primeur être refusé à l'agrément. Motif : atypicité du vin et caractère non primeur.

Et ce n'est malheureusement pas le premier vigneron qui fait les frais des "experts" de l'INAO .

Mais alors que veut l'INAO ?

Continuer à voir des vins sortir des grosses "winery" avec l'AOC collée au cul, représentant ce qu'une appellation produit de pire ?

ou voir ses AOC tirées vers le haut grâce à des vignerons travaillant leurs vins et obtenant une qualité au dessus de la moyenne de l'AOC ?

Bref, le déclin de certains vins n'est pas prêt de s'arrêter malgré les efforts d'amoureux du vin que l'on veut obliger à standardiser leur production.

 

2 commentaires - aucun rétrolien

Sydre de chez Eric Bordelet

La chandeleur approche ! et oui c'est le 2 Février.
Crêpes à gogo et cidre qui coule à flot.

Mais avez-vous déjà goûté les "Sydres" d'Eric Bordelet ?
Si la réponse est oui vous devez déjà être conquis, si c'est non cette découverte s'impose !

Des cidres de gastronomie avec du caractère et un savoir faire exceptionnel.
Humez, trempez vos lèvres, dégustez et vous verrez que les cidres que vous avez déjà goûté n'ont rien à voir avec les siens. Grâce à lui j'ai redécouvert le cidre et aime à les faire redécouvrir à mes clients.

La mousse est sublime, le nez intense (une vingtaine de variétés de pommes pour la cuvée Argelette) et complexe, la bouche est longue.

Il serait injuste de limiter l'association de ces cidres aux seules crêpes, essayez des mariages innatendus : cuisine exotique aigre-douce, des poissons en crème, des fromages, ...

Son autre chef d'oeuvre est le Poiré avec spécialement la cuvée Granit : Sublime.

Un soin tout particulier est apporté à l'habillage des bouteilles avec un design sobre et soigné.

Vous pourrez dénicher quelques bouteilles chez les bons cavistes ou directement auprès d'Eric Bordelet.

http://www.ericbordelet.com/index.htm

" EARL Éric Bordelet" - Château de Hauteville 53350 Charchigné

1 commentaire - aucun rétrolien

La Percée du Vin Jaune

La Route Touristique des Vins du Jura vous donne rendez-vous

les 2 et 3 février 2008

pour la 12ème Percée du Vin Jaune

à Vincelles - Sainte Agnès

dans le Sud Revermont (10 km de Lons-le-Saunier)

Le vignoble jurassien se découvre au fil de la Route touristique des Vins du Jura et plus particulièrement pour les amoureux de vieilles pierres, de petits villages vignerons, de paysages magnifiques et bucoliques, de vignes bordées de falaises calcaires, où coulent de petites rivières.

Sainte-Agnès et Vincelles font partie des villages qui se blotissent au pied des coteaux du vignoble du Sud Revermont,

depuis Lons-le-Saunier jusqu'à Saint-Amour.

Tarif

10€ pour l'accès au site (donne droit à 1 verre gravé et 10 tickets dégustation)

9€ pour les groupes multiple de 6 pour les tickets ou verres achetés avant la Percée (dans les Offices de tourisme de Lons, Voiteur, Poligny, Arbois et Beaufort)

 

A noter  qu'une vente aux enchères de vieux millésimes se déroulera samedi 2 février à Vincelles dès 14h. Sous le marteau du commissaire priseur vont défiler Vin Jaune, Chardonnay, Trousseau, Poulsard ou Vin de Paille des années de 1895 à 1995...

1 commentaire - aucun rétrolien

Le spleen des Grands Crus

L'attente enivrante du moment impalpable où ces bouteilles dévoileront leurs charmes.

Pour info : (de gauche à droite)

Château Margaux 1982 - Château Latour 1953 - Château Margaux 1964 - La Tâche 2000 - Grands Echézeaux 2000 - Mouton Rothschild 1988

2 commentaires - aucun rétrolien

Choisir son verre de dégustation

De plus en plus de marques se lancent dans la création de verres de dégustation, mais le verre a t'il une si grande importance dans la perception d'un vin ?

Certes, le meilleur verre du monde ne pourra jamais transcender un mauvais vin, mais vous pourrez passer à côté de nombreux "plaisirs" si votre verre n'est pas adapté.

Tout d'abord et pour mieux comprendre l'importance d'un bon verre à vin, il faut le connaître. Voici un schéma décrivant ses différentes parties :


La chose primordiale à retenir est d'avoir un verre ayant un Buvant étroit, c'est primordial pour retenir les arômes. La paraison devra être plus ou moins importante selon le type de vin dégusté : un vin jeune et tannique devra être bien oxygéné, donc un verre avec une large paraison sera nécessaire.

Inversement, un "vieux" vin n'aura pas cette exigence car devant être moins bousculé pour s'exprimer pleinement et un verre à paraison moins large (verre cylindrique) sera le plus optimum.

Chaque cépage trouvera également un verre spécifique à ses caractéristiques.

Riedel ayant développé une belle gamme très professionnelle.
A noter le verre "Sommelier Bordeaux Grand Cru" de cette maison, qui est remarquable pour apprécier les Bordeaux.

J'apprécie également le "Taster" de la gamme "les Impitoyables" qui de part sa forme possède un effet carafage sur le vin et permet de déceler immédiatement les petits défauts.

Pour les dégustations plus larges qui imposent des vins différents à déguster, le compromis idéal est le verre INAO, largement utilisé lors d'événements professionnels. Il peut être l'idéal également chez soi.

Autre marque de choix pour ses verres : Mikasa avec sa gamme "Open up".

CDM

aucun commentaire - aucun rétrolien

Cote de la Romanée-Conti

Je débute ici une nouvelle rubrique concernant la cote des grands crus.

Ce travail étant particulièrement long, d'autres vins apparaîtront progressivement.

Et pour commencer, un grand Bourgogne : Romanée-Conti Grand Cru.

Les prix indiqués ont un but informatif et n'ont aucune valeur légale. (cote pour une bouteille de 75 cl)

lire la suite

39 commentaires - aucun rétrolien

Paysage de Vigne à Goult

Beau paysage de Goult (Luberon 84)

aucun commentaire - aucun rétrolien

Plus un vin est cher, plus on prend du plaisir

STANFORD, Californie (Reuters) - Plus un vin est cher, plus il est apprécié, sans égard pour son goût, selon les conclusions d'une étude de chercheurs américains.

Des chercheurs de la Graduate School of Business de Stanford et de l'Institut californien de technologie ont constaté que plus un vin est cher plus on s'attend à ce qu'il soit de bonne qualité et qu'on s'autopersuade qu'un vin cher procure plus de plaisir qu'une bouteille bon marché.

Leur étude, publiée lundi dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, affirme que les attentes qualitatives déclenchent une activité dans le cortex orbito-frontal médial, la partie du cerveau qui exprime le plaisir. Cette réaction se produit même si la partie du cerveau qui interprète le goût n'est pas sollicitée.

Alors que beaucoup d'études se sont jusque-là concentrées sur les effets du marketing sur le comportement, celle-ci est la première qui montre que le marketing a un effet direct sur le cerveau.

Selon les chercheurs, quand vingt adultes testent des échantillons de vin de prix différents, ils disent que plus le vin était cher, plus l'expérience a été agréable. Au même moment, la partie du cerveau qui contrôle leur plaisir montrait une activité significative.

"Nous savons depuis longtemps que la perception est affectée par le marketing, mais maintenant nous savons que le cerveau lui même s'adapte au prix", a déclaré l'une des auteurs de l'étude, Baba Shiv, professeur associée à la Stanford Graduate School of Business.

"Les commerçants vont maintenant y réfléchir à deux fois avant de baisser leur prix", a-t-elle ajouté.

Selon l'étude, si une expérience est agréable, le cerveau va l'utiliser pour guider ses futurs choix. Une conclusion qui a des implications substantielles pour le marketing, dont le but est d'influencer la perception de la qualité.

 

Dépêche Reuters

aucun commentaire - aucun rétrolien

Journalisme vineux et publicité: non à l'amalgame!

Nouveau coup de gueule !!!!!!!!!!

Et cette fois-ci contre le tout repressif ambiant qui mène à de belles absurdités.

Jugez :

Injuste et dangereuse. C'est ainsi que la FIJEV considère la décision rendue par le Tribunal de Grande instance de Paris, qui, dans le cadre d'une plainte déposée par l'Association Nationale pour la Prévention en Alcoologie et Addictologie contre Le Parisien, assimile les articles sur le vin à de la publicité. Et stipule qu'en France, dorénavant, ces articles devront porter la mention obligatoire en matière de publicité sur les produits alcooliques en France: "L'abus d'alcool est dangereux pour la santé".

Nous réfutons énergiquement l'analyse du tribunal qui accorde crédit aux affirmations de l'Association pour la Prévention de l'Alcoolisme et des Addictions: "Toute communication en faveur d'une boisson alcoolisée, telle qu'une série d'articles en faveur du Champagne, constitue de la publicité et tombe donc sous le coup du code de la santé publique".

Notre métier n'est pas de faire vendre. Nous ne faisons pas de la "communication", ni de la réclame, nous informons. Nous participons à l'éducation à la qualité, nous ne poussons pas à la consommation.

Cette décision de justice doit être révisée. Aidez-nous en ce sens.
Nous attendons vos messages. Une pétition serait un premier pas, en attendant une constitution de partie civile dans un procès en appel. Nous devons soutenir nos confrères du Parisien, non par esprit de corps ou intérêt (nous n'en avons guère en la matière), mais parce que cette cause est juste.


Hervé LALAU
Secrétaire Général
FIJEV

 Information tirée du très bon blog In Vino Veritas.

A quand l'interdiction de la vino-blogosphère sous pretexte d'incitation à l'acoolisme ??????

Dès la pétition publiée, je la mettrais en ligne sur le blog.

En tout cas pour moi c'est :

PIQUETTE du MOIS !!!!!!!!!!!!!!

aucun commentaire - aucun rétrolien

VINISUD 2008

Le grand rendez-vous des vins de la méditerranée approche !

Les 18 - 19 et 20 Février aura lieu VINISUD à Montpellier.

Ce rendez-vous dédiés aux professionnels est devenu un incontournable de la filière vin.

J'y serais et vous ferais part de mes découvertes !

Restez à l'écoute !

2 commentaires - aucun rétrolien

Journées Internationales du Malbec

Les 4, 5 et 6 Avril 2008 auront lieu les journées internationales du Malbec à Cahors.

Avec comme "invité d'honneur" les Malbec d'Argentine.

L'occasion de redécouvrir ce cépage.

Pour les inscriptions : http://www.french-malbec.com/

 

aucun commentaire - aucun rétrolien

Black Books

Une série sympathique dans l'esprit Monthy Python.

Un moment culte où l'on découvre les étapes de la dégustation, puis un autre qui explique que la création d'un vin n'est pas si compliquée.


aucun commentaire - aucun rétrolien

La Comtesse en Côte Blonde 2005

Dégusté le 2 Janvier 2008

La Comtesse en Côte Blonde

2005

Côte Rôtie

Christophe Pichon

13 % Vol.

Début de soirée sympathique en perspective après un dur service au restaurant.

Je passe dans une cave de Carpentras récupérer une bonne quille et je tombe sur cette cuvée de chez C. Pichon.

Amateur de ses Condrieu, je décide de prendre cette bouteille (60 €) et passe par la charcuterie avant de rentrer chez moi.

J'ouvre la bouteille, la carafe, attends une petite heure avant d'y goûter.

Et là, Merde, (pardon !) c'est bon !!!!

Magnifique complexité avec un boisé bien marqué mais qui reste très accessible. Le fruité est mûr, plaisant, gourmand. La longueur est impressionnante.

Bref, je ne regrette pas !

Allé c'est parti, il faut que je l'accompagne et dresse une belle assiette de cochonnailles.

Tranche de San Daniel bien épaisse (comme je les aime, ras le bol du jambon feuille de cigarette !), Rosette de Lyon, Caillette aux épinards, Rillettes artisanales, rôti de porc froid et cornichons.

Quelques carottes râpées pour avoir bonne conscience.

Elle est pas belle la vie !!

A renouveler !

Cyril

 

aucun commentaire - aucun rétrolien

Bonne Année !!!!

Meilleurs voeux pour 2008 !!

Que cette nouvelle année vous apporte de belles satisfactions gustatives !

Un petit mot également pour vous remercier, vous qui passez et parfois restez sur ce blog.

Déjà 15 000 visiteurs uniques pour ce tout petit blog ayant vu le jour il y a peu.

Je vous promets que 2008 sera plus riche en dégustations, articles, reportages, coups de gueule (il en faut !!), ...

Avec en projet également la mise en place d'une gamme de vêtements dédiés au vin, mais je vous en parlerais plus en détails prochainement.

Merci également pour les différents soutiens reçus.

Cyril

aucun commentaire - aucun rétrolien

Créer un blog sur MaBulle. | C.G.U. - Copyright