Champagne Jacquesson Avize Grand Cru 1996

De retour avec une dégustation.

Et cette fois-ci la bulle est au rendez-vous avec la cuvée Avize grand Cru 1996 de chez Jacquesson.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore la maison Jacquesson, je vous invite à découvrir ses vins en commençant par "l'entrée de gamme" et la cuvée 731 (actuellement) afin de cerner la philosophie Jacquesson.

Concernant cette cuvée Avize Grand Cru millésime 1996, il s'agit d'un extra-brut (dosage faible). Ici pas de place à l'approximation et au sucre qui pourrait masquer certains défauts du vin. Jacquesson fait des champagne francs.

Aller, je sers un coupe.

Belle mousse crémeuse, cordon élégant, robe paille claire, belle effervescence et bulle fine.

Le nez est magnifique ! Typé et minéral, l'alliance se révèle très flatteuse, complexe avec des notes de poire, fleurs blanches, foin, paille, banane séchée, fruits exotiques, ...

Pas de doute on a affaire à un vrai vin !

Je n'ai qu'une envie : le prendre en bouche !

La chose est faite et la franchise Jacquesson est toujours présente. Du rebond, du mordant, une belle fraîcheur avec une bulle très fine. Un léger rancio arrive à parfaire ce champagne avec un grand C.

Je serais presque tenté de le comparer à un Krug tant il me ravi.

Vous l'aurez compris, je suis sous le charme.

Je le conseillerais sur des gambas, des poissons en sauce, ...

Cette cuvée sort en cave autour de 50 € (à noter que le 1997 vient de sortir et je le dégusterais prochainement)

aucun commentaire - aucun rétrolien

La Charte du bon vendangeur

Pour les courageux qui vont aller vendanger voici votre bible :

aucun commentaire - aucun rétrolien

Vendanges 2007 à Bordeaux

Une grosse épidémie de mildiou a frappé le vignoble bordelais et aura pour conséquences des volumes de récolte en baisse chez les viticulteurs qui n'auront pas correctement réagis.

Cependant le millésime s'annonce de bonne qualité, avec une maturité très satisfaisante.

aucun commentaire - aucun rétrolien

Sud Vallée du Rhône : Bon Millésime en Vue.

Dans le sud de la vallée du Rhône, les vendanges sont précoces. Les premières grappes commencent déjà à être récoltées.

Le millésime s'annonce excellent avec des vins très colorés et très aromatiques. Ceci est du notamment au mûrissement à "froid" (avec de la fraîcheur) qui dégrade moins les arômes. Cela produit un bon équilibre entre alcool et acidité. Les vins devraient donc être très aromatiques.

En effet cet été à été moins chaud que les années précédentes mais bien ensoleillé. De belles journées et des nuits fraîches ce qui est très bon pour la maturité.

Le "gros" des vendanges devraient avoir lieu fin Août / début septembre dans le Vaucluse où les Châteauneuf et autres Gigondas s'annoncent prometteurs ! A condition que les oenologues et maitres de chai fassent parler leur talent.

aucun commentaire - aucun rétrolien

Un Sommelier sur Console

Le Japon est de plus en plus friand de connaissances sur le vin. Après le manga "Sommelier" voici un logiciel pour la console DS de Nintendo destiné à vous aider dans le choix d'un vin.

Doté d'un moteur de recherche performant, ce "jeu" vous permettra de faire les meilleures alliances mets et vins en fonction de votre budget. Environ 1000 bouteilles y seront répertoriées.

Disponible uniquement en import du japon au prix de 20 €. 

aucun commentaire - aucun rétrolien

Enchère de guerre.

Dépêche AFP du 17 Août 2007 :

 Une bouteille de champagne qui proviendrait de la cave personnelle d'Adolf Hitler a été attribuée pour près de 2.500 euros (1.688 livres) vendredi au cours d'une vente aux enchères organisée par la maison Charterhouse à Sherborne, dans le sud de l'Angleterre.
La bouteille de Moët et Chandon millésime 1937 avait été récupérée dans les ruines de la chancellerie à Berlin en mai 1945 par un soldat britannique qui l'a offerte des années plus tard à son avocat en remerciement de ses services, selon Chris Copson, expert de la société de ventes aux enchères.
"Les Russes étaient passés par là les premiers, il y avait eu beaucoup de pillage. Le soldat (britannique) et les membres de son unité ont emporté eux aussi un petit souvenir de cet événement", a-t-il raconté.
La vente a été emportée par un Suédois. Par téléphone, des enchérisseurs britanniques et français, ont fait monter le prix bien au-delà des 500 livres (735 euros) auquel la bouteille était estimée.
Mais cette bouteille ne sera sans doute jamais sabrée, a averti Chris Copson: des rumeurs circulent sur l'empoisonnement de bouteilles par les nazis pour que les Alliés n'en profitent pas.
"De toute façon, le champagne ne vieillit pas particulièrement bien", a-t-il assuré.

 

aucun commentaire - aucun rétrolien

Créer un blog sur MaBulle. | C.G.U. - Copyright